Forum de la Tribu Carmine - Carmine Tribe - Sciences Arts Astronomie BOINC HydroLAB
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  ÉvènementsÉvènements  FAQFAQ  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Partagez
 

 VENUS - MEMO - ASTRONOMIE - HydroLAB [corrigé pret à replacer]

Aller en bas 
AuteurMessage
Vega
Carmine
Vega

Messages : 358
Diamonds : 2174
Réputation : 6
Date d'inscription : 21/05/2015
Localisation : Paris

VENUS - MEMO - ASTRONOMIE - HydroLAB [corrigé pret à replacer] Empty
MessageSujet: VENUS - MEMO - ASTRONOMIE - HydroLAB [corrigé pret à replacer]   VENUS - MEMO - ASTRONOMIE - HydroLAB [corrigé pret à replacer] EmptyDim 26 Juin 2016 - 23:59

-

VENUS


VENUS - MEMO - ASTRONOMIE - HydroLAB [corrigé pret à replacer] 280px-Venus-real_color

Vénus en vraies couleurs vue par Mariner 10




Vénus est une des quatre planètes telluriques du Système solaire.
Elle est la deuxième planète par ordre d'éloignement au Soleil,
et la sixième par masse ou par taille décroissantes.

La planète Vénus a été baptisée du nom de la déesse Vénus de la mythologie romaine,
déesse de la féminité et de l'amour physique.
Elle était déjà connue des Babyloniens à l'Âge du bronze,
associée à la déesse Ishtar de la mythologie mésopotamienne.

VENUS - MEMO - ASTRONOMIE - HydroLAB [corrigé pret à replacer] 110px-Venus_symbol.svg

Son symbole astronomique, un cercle avec une croix pointant vers le bas,
peut représenter le miroir à main de la déesse Vénus.
En biologie, il est utilisé comme signe pour le sexe féminin,
le cercle représentant l'utérus, et la petite croix vers le bas
étant le symbole de l'accouchement ou l'origine de la vie

Le pentagramme fut aussi utilisé comme symbole de Vénus
et du féminin en général (et notamment du féminin sacré).

L'adoption de ce symbole est directement liée à l'observation de la planète :
les positions successives de Vénus dans le ciel à chaque période synodique
dessinent approximativement un pentagramme autour du Soleil,
sur un cycle total de 8 ans (c'est-à-dire cinq périodes synodiques de Vénus).



La distance de Vénus au Soleil est comprise entre 0,718 et 0,728 UA,
avec une période orbitale de 224,7 jours.

Vénus est une planète tellurique,
comme le sont également Mercure, la Terre et Mars.

Elle possède un champ magnétique très faible
et n'a aucun satellite naturel.

Elle est, avec Uranus, l'une des deux seules planètes du Système solaire
dont la rotation est rétrograde,
et la seule ayant une période de rotation (243 jours) supérieure à sa période de révolution.

Vénus présente en outre la particularité
d'être quasiment sphérique
(son aplatissement peut être considéré comme nul )
et de parcourir l'orbite la plus circulaire des planètes du Système solaire,
avec une excentricité orbitale de 0,0068 (contre 0,0167 pour la Terre).


Vénus est presque aussi grande que la Terre
(son diamètre représente 95 % de celui de notre planète)
et a une masse équivalente aux quatre cinquièmes de celle de la Terre.


Sa surface est dissimulée sous d'épaisses couches de nuages très réfléchissants
qui lui confèrent un albédo de Bond de 0,75
et une magnitude apparente dans le ciel pouvant atteindre -4,6,
valeur dépassée uniquement par la Lune et le Soleil.

Étant plus proche du Soleil que la Terre,
elle présente des phases au même titre que la Lune et Mercure
selon sa position relative par rapport au Soleil et à la Terre,
son élongation ne dépassant jamais 47,8°.


VENUS - MEMO - ASTRONOMIE - HydroLAB [corrigé pret à replacer] 220px-PIA00072_Venus_Cloud_Patterns_-_colorized_and_filtered

Photographie prise par la sonde Galileo en 1990
(les détails ont été accentués et la teinte bleue vient de l'utilisation d'un filtre violet)



Son atmosphère

L'atmosphère de Vénus est la plus épaisse de celle de toutes les planètes telluriques,
avec une pression au sol atteignant 9,3 MPa (91,8 atm)
au niveau de référence des altitudes vénusiennes.

Cette atmosphère est composée
d'environ 96,5 % de dioxyde de carbone et 3,5 % d'azote,
avec de faibles concentrations de dioxyde de soufre
et de divers autres gaz.

Elle contient d'épaisses couches nuageuses opaques
constituées de gouttelettes de dioxyde de soufre
et d'acide sulfurique
surmontées d'une brume de cristaux de glace d'eau
qui donne à la planète son aspect laiteux
lorsqu'on l'observe depuis l'espace.

Ces nuages réfléchissent l'essentiel du rayonnement solaire,
de sorte que la puissance solaire parvenant au sol sur Vénus
représente moins de 45 % de celle reçue au sol sur Terre,
et est même inférieure d'un quart à celle reçue à la surface de la planète Mars.

L'atmosphère de Vénus est près de cent fois plus massive que celle de la Terre
et possède une dynamique propre, indépendante de la planète elle-même,
avec une super-rotation dans le sens rétrograde en quatre jours terrestres,
ce qui correspond à une vitesse linéaire au sommet des nuages
d'environ 100 m/s (360 km/h) par rapport au sol.

Compte tenu de sa composition et de sa structure,
cette atmosphère génère un très puissant effet de serre
à l'origine des températures les plus élevées mesurées
à la surface d'une planète du Système solaire : près de 740 K (environ 465 °C)
en moyenne à la surface — supérieures à celles de Mercure,
pourtant plus proche encore du Soleil,
où les températures culminent à 700 K (environ 425 °C)
et ceci bien que l'atmosphère ne laisse passer
que le quart de l'énergie solaire incidente.

À cette pression (9,3 MPa) et à cette température (740 K),
le CO2 n'est plus un gaz,
mais un fluide supercritique (intermédiaire entre un gaz et un liquide),
d'une masse volumique voisine de 65 kg/m3.


Sa topographie

La topographie de Vénus présente peu de reliefs élevés,
et consiste essentiellement en de vastes plaines a priori volcaniques
géologiquement très jeunes, quelques centaines de millions d'années tout au plus.

De très nombreux volcans ont été identifiés à sa surface
(mais sans véritables coulées de lave, ce qui constitue une énigme)
ainsi que des formations géologiques,
parfois uniques dans le Système solaire telles que coronae, arachnoïdes et farra,
attribuées à des manifestations atypiques de volcanisme.

En l'absence de tectonique des plaques identifiée à la surface de la planète,
on pense que Vénus évacue sa chaleur interne périodiquement
lors d'éruptions volcaniques massives
qui remodèlent entièrement sa surface,
ce qui expliquerait que celle-ci soit si récente.

Entre ces épisodes de volcanisme global,
le refroidissement de la planète serait trop lent
pour entretenir un gradient thermique suffisant
dans la phase liquide du noyau
pour générer un champ magnétique global par effet dynamo.

Par ailleurs, des mesures d'émissivité à 1,18 µm réalisées en 2008
ont suggéré une relative abondance des granites
et autres roches felsiques sur les terrains les plus élevés
(qui sont généralement les plus anciens) de la planète,
ce qui impliquerait l'existence passée d'un océan global
assorti d'un mécanisme de recyclage de l'eau dans le manteau
susceptible d'avoir produit de telles roches.

A l'instar de Mars, Vénus aurait ainsi peut-être connu,
il y a plusieurs milliards d'années, des conditions tempérées
permettant l'existence d'eau liquide en surface, eau aujourd'hui disparue
(par évaporation puis dissociation photochimique dans la haute atmosphère)
au point de faire de cette planète l'une des plus sèches du Système solaire.



Vénus, l'étoile du Berger

Lorsque Vénus est visible, elle apparaît toujours la première dans le ciel du soir
et disparaît la dernière dans le ciel du matin.

C’est l’astre le plus brillant du ciel, après le Soleil et la Lune.

Cette particularité la rendait utile aux bergers,
car ils pouvaient s’orienter en la voyant :
le soir, elle se trouve toujours dans la direction ouest ;
le matin, toujours vers l’est.

Néanmoins, les bergers étaient habitués à la vie en pleine nature
et possédaient d’autres méthodes pour s’orienter.

Une autre hypothèse est donc que l’expression « étoile du Berger »
vienne plutôt de l'affection des bergers pour cet astre
à force de le retrouver tous les matins ou tous les soirs.

Les citadins et les fermiers, pris par leurs occupations,
ne regardaient pas Vénus aussi souvent.


Source - https://fr.wikipedia.org/wiki/V%C3%A9nus_%28plan%C3%A8te%29[/b]



-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hydrolab-boinc.org/
 
VENUS - MEMO - ASTRONOMIE - HydroLAB [corrigé pret à replacer]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hello venus
» Venus 170
» RESOLU remplacer le calendrier
» Ninetales
» Un "beute" sur o5m6.de

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CarmineTribe :: ------------ < ------ ASTRONOMIE - HydroLAB ------ > ------------ :: ASTRONOMIE - BIBLIOTHEQUE - HydroLAB :: SYSTEME SOLAIRE - ASTRONOMIE - BIBLIOTHEQUE - HydroLAB :: Vénus-
Sauter vers: